Kits main libre et oreillettes interdits, quelles alternatives autorisées pour téléphoner au volant ?

Dès le 30 juin 2015, les systèmes jusqu’alors utilisés en tant que kit main libre au volant seront interdits et leur usage passible d’un retrait de points sur le permis ainsi que d’une amende, dont le montant n’a pas encore été défini.

A l’heure actuelle, être pris la main sur le portable en voiture signifie s’exposer à 135 euros d’amende et à un retrait de 3 points.

Seconde étape dans la sensibilisation des automobilistes au dangers du portable au volant à compter du 30 juin 2015
Seconde étape dans la sensibilisation des automobilistes au dangers du portable au volant à compter du 30 juin 2015

Le conseil national de la sécurité routière et le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve ont ainsi statué,  désignant comme étant  prohibés au volant, tous les systèmes d’écouteurs, kits piétons, casques filaires ou oreillettes bluetooth vendus séparément ou avec les téléphones portables.

Au volant ou au guidon d’ailleurs, la nouvelle réglementation concernant les usagers des quatre comme des deux roues, vélos compris.

Ces dispositifs main libre seront donc strictement interdits, mais il sera toujours possible de téléphoner en conduisant, l’usage du téléphone n’étant pas banni du véhicule.

Ainsi, seront tolérés, les appareils embarqués dans l’habitacle par le constructeur, ou installés par le conducteur par la suite, de nombreuses marques proposant déjà des alternatives permettant de communiquer par téléphone tout en gardant les mains sur le volant, et les oreilles libres de tout apparat communiquant.

Quelles alternatives seront autorisées ?

  • Les kits mains libres montés en série, connectés aux hauts parleurs de la voiture, reliés par Bluetooth au téléphone. Intégrés au tableau de bord par le constructeur (première monte) ou par le propriétaire après l’achat du véhicule.
  • Les kits mains libre avec microphone et haut parleur intégré. Fixés au pare-soleil ou au tableau de bord, ils se commandent vocalement ou manuellement.
  • Les kits main libre à transmetteur FM, alimentés par la batterie du véhicule, via la prise 12V, de l’allume cigare. Il fonctionne également via les hauts parleurs du véhicule.
  • Certains GPS intègrent une fonction kit main libre bluetooth.

Tous ces modèles sont autorisés, mais tous ne sont pas utilisables sans intervention manuelle. Télécommande, boitier, la question de la sécurité au volant a été longuement débattue, le but énoncé par le ministère dans ce contexte étant que le conducteur « garde l’appréhension du monde extérieur« .

Si certains arguments d’opposants au projet consistent à dire que la distraction peut venir d’autre part, passager, musique, ou autre, une technologie, mise au point sur des appareils qui risquent fort de connaitre un engouement considérable dans les mois à venir, consiste à commander le téléphone, appels entrants, sortants, messages même, par la voix du conducteur.

C’est à dire qu’un simple mot, nom du contact par exemple, suffira à composer le numéro voulu.

Ces modèles à reconnaissance vocale sont dispo avec ou sans écran
Ces modèles à reconnaissance vocale sont dispo avec ou sans écran

Les kits main libre à commande vocale

Les alternatives les plus intéressantes sont donc certainement les kits main libre Bluetooth fonctionnant par un système de reconnaissance et de commande vocale.

La marque Parrot, connue notamment pour sa gamme de drones, propose toute une série de boîtiers Bluetooth se fixant au pare soleil, et permettant d’appairer n’importe quel téléphone équipé du Bluetooth, pour ensuite passer ou recevoir des appels par simple commande vocale. D’autres marques proposent leurs produits, telles que Jabra par exemple, spécialiste du casque téléphonique.

Très simples d’utilisation : le conducteur accepte ou refuse un appel par une réponse à l’appareil. De même, le répertoire du téléphone étant synchronisé au kit main libre, il est tout aussi simple de composer un numéro en énonçant le nom du destinataire.

Ces produits fonctionnent avec des téléphones Android, ou Apple, mais également avec des périphériques audio.

Kit main libre à commande vocale
Kit main libre à commande vocale

Plug & Play, pour les systèmes à installer par le conducteur, ou intégrés à l’habitacle par un professionnel ou le constructeur, les seuls kits mains libres autorisés à compter du 30 juin devront prouver qu’ils influent moins sur l’attention du conducteur que les oreillettes…

*

Sources :

L’argus.fr

LeMonde.fr

*

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *