La téléphonie sur IP (TOIP VOIP) expliquée (ou presque)


La VoIP, littéralement « Voice Over Internet Protocol » ou « voix sur Internet » est un protocole (un accord de langage entre deux machines distantes) permettant le passage de la voix sur le réseau Internet.

Ce procédé transforme la voix en informations binaires envoyées d’un terminal à un autre sous forme de paquets de données. Cette « transformation » permet à la voix d’être transportée sur les mêmes réseaux d’infrastructures que les données : câble réseau, ligne internet, etc.

Il existe alors plusieurs manières de téléphoner en IP :

Chez les particuliers, les box se chargent de transformer en IP le signal analogique du téléphone utilisé, ceci est la raison pour laquelle il n’est pas nécessaire de disposer d’un poste IP lorsque l’on est chez soi. Néanmoins, certaines box (free, optipro) permettent l’utilisation de postes IP directement raccordés sur cette dernière : le bénéfice est alors de pouvoir configurer plusieurs comptes sip (« comptes d’abonnés) et donc d’avoir plusieurs appels simultanés sur la même ligne téléphonique. Attention néanmoins à la configuration de ces derniers : elle est ardue et nécessite de nombreuses informations provenant de votre opérateur, ces derniers ne les fournissant pas toujours.

En Entreprise, les solutions sont plus nombreuses : vous pouvez raccorder un téléphone IP à un standard téléphonique full IP. Dans ce cas, la plupart des postes raccordables sont dits « propriétaires », c’est-à-dire de la même marque que l’ipbx installé dans la société.

La seconde solution consiste à s’équiper de postes compatibles avec la box pro installée (ou d’un mini-standard IP du type dx800a gigaset), cette box fait alors office de « mini centrale », peu couteuse, cette solution émergente convient aux TPE. Là encore il faudra vous enquérir des postes acceptés par votre box mais le choix sera plus large car ces systèmes « ouverts »ne  nécessitent la plupart du temps que le raccord d’un poste acceptant le protocole sip : Thomson tb30 sip, Cisco 5 lines, Aastra, Snom , Gigaset ip,…

Enfin, la dernière solution consiste à équiper son entreprise d’une solution dite « Centrex ». Dans ce cas, plus d’ipbx, plus de box, seul un routeur connecté à une ligne DSL pointant vers un gros IPBX que votre opérateur mutualise entre ces clients. Très simple pour l’utilisateur en termes de déploiement, cette solution ne pourra être compatible qu’avec des postes IP préconisés par ce dernier.

Dans tous les cas, il est important de savoir qu’au delà des postes IP, la taille du raccord internet sur lequel ces derniers seront connectés est prépondérante, en effet, un raccord Adsl ne proposant pas de débit garanti, une solution « full IP » sera un risque pour les professionnels et le choix d’un raccord SDSL (débit garanti)  sera, lui, plus couteux. Pour autant les études annoncent que d’ici 20 ans toutes les connexions téléphoniques seront IP.

Voir la page téléphonie IP de wikipédia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *