Test du casque Plantronics Voyager Focus UC : le compromis idéal ?

Plantronics, le fabricant américain de casques professionnels et gamers,  révèle avec ce Voyager Focus UC, un micro casque téléphonique de dernière génération réalisant un compromis très efficace entre casque téléphonique professionnel, utilisable pour prendre des appels depuis un téléphone mobile, un ordinateur (PC ou Mac), ou encore un téléphone de bureau équipé d’une connectivité Bluetooth  (sans fils Gigaset, DX800a, postes professionnels Alcatel, Unify, etc), et un casque confortable et pertinent d’écoute de musique, ou fichiers vidéos.

Nous l’avons testé dans nos bureaux, un open space où cohabite une petite dizaine de salariés, dont 5 commerciaux gérant des appels téléphoniques au quotidien.

Design/Premier regard

Premier point relevé à l’unanimité, le design du casque est extrêmement soigné, présentant un objet à la fois classieux et sobre, presque discret, mêlant noir, chrome et rouge avec un certain sens esthétique. La finition est soignée, et l’aspect général inspire la confiance et la solidité, sans pour autant être lourd… La perche micro est courte et orientable à 270°, ce qui permet de la placer à droite ou à gauche. Enfin, les écouteurs sont repliables à 90° pour ranger le casque dans sa housse de transport, fournie avec.

Voyager Focus, mobilité et concentration
Voyager Focus, mobilité et concentration

Tous s’accordent à dire que le Voyager Focus offre une très bonne isolation, simplement en le positionnant sur la tête, grâce à ses écouteurs moins imposants que ceux que l’on trouve souvent sur les  casques destinés aux gamers, contraignants à porter au bureau et très lourds, mais pas trop petits comme sur la plupart des casques purement dédiés à l’usage téléphonique en centre d’appel par exemple.

Le serre-tête en métal est matelassé par une gaine confortable montée sur élastiques pour s’adapter au réglage du serre-tête.

Un casque élégant et confortable, en plus d'être polyvalent.
Un casque élégant et confortable, en plus d’être polyvalent.

Performances audio et connectivité du Voyager Focus UC

L’appairage s’est fait naturellement et en priorité sur les smartphones de l’équipe. L’opération se réalise en un tournemain, et le casque reconnait jusqu’à 8 périphériques (mais 2 connexions simultanées). Les indications vocales sont claires et sobres, et la fonction permettant de couper la musique ou de reprendre sa lecture si l’on ôte ou remet le casque sur les oreilles fonctionne sans faille. La prise d’appel est très réactive. Le test de portée Bluetooth par contre, mais sans surprise, ne correspond pas aux promesses du constructeur, qui annonce jusqu’à 45 mètres de portée. Elle se réduit, de manière classique, à 10 ou 15 mètres du point émetteur de signal.

La qualité de la voix en conversation est très correcte, sans être exceptionnelle. Le compromis loisir/pro fait ici son office. Les conversations restent audibles agréablement, l’interlocuteur entend parfaitement, grâce au micro antibruit intégré à la perche, très discrète, courte et pourtant efficace. L’usager du casque reste concentré sur la conversation sans problème grâce aux qualités isolantes naturelles du casque.

Par contre, la fonction ANC se révèle assez décevante. On note un pic dans les bas plus qu’une véritable atténuation des bruits ambiants. C’est surtout criant lors de l’écoute musicale.

Dernier point, la touche muet provoque un fade out progressif, rapide et efficace pour laisser l’utilisateur entendre ce qu’il se passe autour de lui.

La connexion sur PC fonctionne bien également, via le dongle USB fourni avec le casque, et l’appareil est compatible avec les logiciels de communication unifiée, Avaya, Cisco, IBM, Skype…

Voyager Focus UC + dongle USB Bluetooth
Voyager Focus UC + dongle USB Bluetooth

Conclusion

La polyvalence est très clairement le point fort de ce modèle, qui offre une connectivité exhaustive en Bluetooth lui permettant de s’adapter aux différents environnements de travail, et de combiner les usages : loisir et travail. Le Voyager Focus UC porte bien son nom : la concentration est de mise dans les environnements bruyants, car il est suffisamment isolant, et le Bluetooth offre une mobilité appréciable.

Par contre, cette connectivité, uniquement en Bluetooth, est également un inconvénient : dans un environnement où trop d’appareils bluetooth cohabitent, la transmission peut souffrir d’interférences. Dommage également, que la connectivité ne se fasse qu’en Bluetooth, un système DECT ou filaire aurait permit de pallier aux interférences en milieux de travail très peuplé et très connecté, mais aussi de bénéficier d’une plus grande polyvalence.

Au final ce modèle haut de gamme offre un compromis de qualité, lui permettant de figurer en très bonne place dans une sélection de casques téléphoniques offrant cette polyvalence, qui sera certainement un filon de plus en plus exploité à l’avenir. Une connectivité multiple, un appareil que l’on emmène aussi bien au bureau qu’à l’extérieur ou pour un usage privé… le tout avec élégance et sobriété.

Points positifs :

  • isolation
  • polyvalence, musique et appels,
  • possibilité de se connecter à divers périphériques : PC/Mac, téléphones mobiles, téléphones de bureaux équipés de la connectivité Bluetooth
  • confort de port du serre-tête et des écouteurs / légèreté globale
  • perche micro petite et discrète, orientable gaucher/droitier
  • autonomie 12h en conversation/15h en écoute de musique
  • touche mute/secret très efficace
  • ergonomie générale des touches de contrôle
  • Capteurs intelligents : le casque sort de veille lorsque on le porte
  • Guidage vocale interactif (annonce d’autonomie, connexions établies, prise d’appel, coupure micro etc)
  • Dongle USB bluetooth fourni pour une connexion instantanée à l’ordinateur
  • Compatible softphones : Avaya, Cisco, Skype, etc.

Points négatifs :

  • compromis entre casque téléphonique et casque d’écoute pure, bonne qualité de son pour les 2 usages, pas exceptionnelle par rapport à un casque spécialisé dans l’un ou l’autre de ces usages
  • fonction ANC (réduction active du bruit) agit plus comme un booster de basse qu’un véritable filtre à bruits ambiants. Cette fonction est plus élaborée sur un modèle tel que le Bose Quiet Confort par exemple
  • casque performant pour une utilisation plutôt nomade, souffre d’une cohabitation avec trop d’appareils bluetooth voisins

Voir le Plantronics Voyager Focus UC sur OfficeEasy.fr

****

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *